banniere-pages

Episode 11 : Dualité onde corpuscule

Episode 11 : Dualité onde corpuscule

#

23/12/17

Episode 11 : Dualité onde corpuscule

12mn

Paris

Je présente ici une interprétation de la fonction d’onde que j’avais donnée en 2007. Du point de vue psychanalytique, la particule serait un objet partiel. Pour le dire plus clairement, la particule n’est pas continue dans le temps. La particule n’apparait qu’au moment de l’interaction, mais sinon, elle est remplacée par la fonction d’onde (les deux ne coexistent jamais, ce qui supprime la probabilité car alors la fonction d’onde ne peut plus représenter la probabilité de présence d’une particule qui n’existe plus ou pas encore. Dans ces conditions, la substance se trouve changée de camp : la substance n’est plus la matière qui pourrait rentrer en interaction, la substance c’est l’interaction qui éventuellement peut se matérialiser par création de particules. C’est l’interaction qui crée les particules et non pas les particules qui pourraient interagir. Dit autrement , le monde de la physique moderne est celui au la substance est dynamique. La théorie quantique des champs est une théorie au la substance est dynamique, la substance est la transformation elle-même alors que ce qui se transforme n’est qu’un reliquat nécessaire à cette transformation.