#

Dernier livre

#

L’auteur ne fait que proposer des pistes, poser des questions. Le lecteur, lui, y trouve des réponses pour lui-même, en un sens c’est au lecteur de faire le livre sien. Car ce voyage, si je l’ai parcouru pour moi-même et en dans ces moindres détails, je ne peux en donner aux autres qu’un goût bien vague, éventuellement par le biais de quelques indications pratiques, directions générales, points de chute, éléments qui m’ont semblé saillants.

Ce que j’en dis, moi, de la pensée, c’est qu’après avoir étudié la découverte scientifique d’une part et l’élaboration dans une psychanalyse d’autre part, et cela d’abord indépendamment et ensuite conjointement, je suis arrivé à la conviction qu’il s’agissait d’une seule et même chose. Et aussi que penser, c’était d’abord et avant tout reconnaitre des identiques dans les objets les plus variés.

Si alors la pensée nous permet de comprendre le monde, peut-être faut-il admettre que c’est le réel lui-même qui fournit ces identiques. Du côté de l’origine de la pensée, et du côté des toutes premières expériences du nourrisson. Ce qui donne ce sentiment assez fort que la description scientifique du monde ne décrit que notre propre imaginaire, ce qui laisse ensuite à penser qu’à notre imaginaire, le réel est insufflé par quelque voie dès le point de départ.

#